>  Ajouter dans vos favoris
Ecrivez-nous !
webmaster@maatkas.info
Formulaire de contact

Evaluez ce site

Exlusive

NOMADE IN
Premier Single

Voir le clip

Situation sécuritaire

 Tizi-ouzou : 03 citoyens blessés dont 01 grièvement  sur la route de Maâtkas.


Trois citoyens de Maatkas ont été blessés et dont un grièvement touché par  balle le 18 décembre dans un faux barrage dressé par des éléments armés, et dont le nombre reste indéterminé, sur le CW 147 non loin du village Mezdata  sis à la limite territoriale entre les communes de Tizi-ouzou et Maâtkas .
En effet, il n’était pas encore minuit quand un groupe de jeunes qui revenait d’une veillée funèbre tombait nez à nez avec des éléments armés dont  certains portaient des cagoules. Ces derniers voulaient subtiliser le véhicule de ces jeunes qui ont fait preuve  d’une implacable résistance, les terroristes ou les gangsters ont alors tiré sur le groupe et atteint grièvement 03 de ces braves jeunes actuellement au CHU de Tizi-ouzou.
Les victimes sont originaires des villages de gariden et Sidi Ali Moussa et à l’heure où nous mettons sous presse, nous venons de savoir que 02 victimes sont hors de danger tandis que la 3ème est en soin intensif. Nous ignorons pour l’heure s’il s’agit d’un acte terroriste mais tout porte à croire que ce serait le groupe de malfaiteurs spécialisés dans le vol véhicule qui serait l’auteur de cet ignoble forfait.
Il y a lieu de souligner que le vol de véhicules est légion dans la région où plus d’une dizaine de véhicules ont été volés en l’espace d’une année dans cette partie sud de la wilaya très meurtrie par l’insécurité et aucun affaire liée précisément au vol de véhicules n’a curieusement jamais encore été élucidée au grand dam des victimes.
Amayas idir

Au bout du suspense… le MPA
Slimane Khermouche officiellement élu P/APC (Maire) de Maâtkas
La montagne n’a finalement pas accouché d’une souris, la logique élective a eu bien raison cette fois-ci de l’erreur ou de la trahison car aucun rebondissement ne s’est produit à Maâtkas comme ce fut le cas le mardi 11 décembre où une voix d’élu(e) qui devait revenir pour le candidat Slimane Khermouche aura « glissé » ailleurs et non dans l’enveloppe qui devait la contenir.Trahison ou pas, le plus important c’est que ce jeudi 13 décembre Zoom
2012 restera dans l’histoire de la municipalité de Maâtkas où s’est déroulé le second tour pour l’élection du P/APC. Le scrutin qu’avaient supervisé le Chef de Daira de Maatkas et ses collaborateurs s’est bien déroulé. Les deux candidats à l’investiture que sont M. Slimane Khermouche du MPA soutenu par les 02 élus indépendants, et Mme Boukhari Faiza de l’alliance FFS-FLN-RCD ont récolté respectivement 10 et 09 voix. Aussitôt proclamé Président d’APC et installé dans ses nouvelles fonctions par M.Smail Zokrami, le Chef de Daïra (Sous-Préfet), le nouveau Edile M. Khermouche est sorti au niveau la devanture du siège APC (Mairie) pour prononcer un discours à la foule qui l’acclamait « Khermouche = Obama ! »
Ses premières phrases étaient, bien entendu destinées, à toute la population de Maâtkas à laquelle il a rendu un vibrant hommage pour sa sagesse, mais aussi à l’administration et les forces de l’ordre qui ont veillé au bon déroulement de tout le processus des élections locales. « La démocratie a triomphé, vive la république !» ne cessait de martelait le nouveau Maire.
Il convient de souligner que les têtes des listes FFS et RCD étaient les premiers à féliciter le nouveau le nouveau PAPC immédiatement après l’annonce des résultats à l’intérieur même du siège où s’est déroulé le scrutin. Un geste démocratique apprécié par l’assistance.
Dans moins de 15 jours, M. khermouche convoquera l’ensemble des élus (19) pour sa première séance où un nouvel exécutif sera désigné. Nous y reviendrons.
Amayas.Idir

Résultats des éléctions locales,
Coup de théâtre à Maâtkas.
Pour un coup de théâtre, c’en est vraiment un à Maâtkas où M. Slimane Khermouche n’a eu en fin de compte que 09 voix d’élus sur les 19 que compte l’APC après un suffrage qui s’est déroulé en présence du chef du daïra ce mardi 11 décembre. Pourtant, une alliance avait été scellée entre le MPA qui avait obtenu la majorité relative avec 08 voix et le MEN qui en a récolté 02.
Lors du dépouillement, tout le monde s’attendait à une élection logique de M. Khermouche à la tête de

l’assemblée sauf celui qui l’a trahi dans l’isoloir en votant contre lui, il devra être, bien entendu, du MPA ou du MEN. La venue donc du Wali de Tizi-Ouzou pour l’installation du nouveau P/APC n’a finalement servi à rien, sinon juste à exhorter les 19 élus à se concerter pour une partie remise avant les 48 heures que prévoit la loi. Ce sera donc le jeudi 13 décembre qu’aura lieu un second tour, avec cette fois la possibilité à l’ensemble des listes de présenter un candidat. Le suspense continue et l’on y reviendra évidemment sur les résultats définitifs.
Amayas.Idir

Le nouveau P/APC (Maire) de Souk el Ténine,
Officiellement installé dans ses fonctions.

Le chef de daïra (sous préfet) de Maâtkas a officiellement installé M. Mouloud Haroun comme président d’APC de Souk el Ténine dans une cérémonie solennelle tenue au siège de l’APC le lundi 10 décembre où le nouveau maire a du encore une fois passer à l’urne au sein de la nouvelle assemblée. 09 élus ont voté pour et 06 contre sur les 15 élus que compte la municipalité tous présents à cette investiture. Invité à prendre la parole, M. Mouloud Haroun, visiblement très ému,  a tenu à rendre hommage à tous ceux qui ont placé leur
Le Maire de Souk el Tenine
confiance en lui, il n’a pas aussi manqué de remercier l’ensemble des élus en les appelant à travailler tous ensemble pour faire développer la commune. M. Smail Zokrami, le chef de daïra de Maâtkas lui a souhaité bonne chance et bon courage dans ses nouvelles fonctions.
Amayas.Idir

Résultas des élections locales
 Maatkas : le MPA de Amara Benyounes triomphe.

Le parti de l’actuel ministre de la ville, de l’aménagement du territoire, de l’environnement et de la ville a triomphé à Maatkas durant ce double scrutin APC/APW. En effet, même si les observateurs de la scène politique locale avaient prédit cette victoire, mais les résultats sont tous simplement délirant pour une première participation de ce jeune parti dans la commune.

Le mérite revient incontestablement à ce jeune juriste de 45 ans, M.Slimane Khermouche qui a présidé aux destinées de la municipalité pendant les partielles de 2005 (mandat de 16 mois).

M. Khermouche

Sa victoire est donc nette et sans ambages en arrivant largement en tête avec 08 sièges devant le FFS 04, le FLN 03, le RCD 02 et le MEN 02. Ainsi, il a battu les trois partis de l’alliance sortante (FLN, FFS, RCD). Pour présider les rênes de la commune, M.Khermouche aura besoin des 02 sièges du MEN et l’on croit savoir que cela est déjà conclu.
****************
Souk el Ténine : le RCD assomme le FFS dans son propre bastion.
Une autre  première dans la circonscription de Maatkas, la commune de Souk el ténine aux mains de la formation de Hocine Ait-Ahmed depuis 1997, vient de virer du côté RCD qui n’avait jusqu’à là jamais gagné dans ce fief traditionnel du FFS. Sur les 15 sièges à pourvoir, c’est la liste de Mouloud Haroun, un brillant Professeur de Philosophie et ex membre APW RCD qui a arraché 07 sièges, suivi du FFS avec 05, le RND 02 et le FLN 01. Dans ce cas précis où le parti de Mohcine Bellabes a frôlé la majorité absolue, M.Haroun aura besoin d’un autre siège pour présider l’assemblée populaire communale. On ne sait pas encore avec qui du FLN ou du RND ou du FFS, il composera pour former un exécutif.
Amayas.Idir

Maatkas : Pour exiger le revêtement de leur chemin vicinal
Des citoyens du village Ait-Ahmed ont fermé les sièges de l’APC et de la Daïra.
Daïra de maâtkas
Les sièges de l’APC et de la Daira ont été fermés lundi 23 juillet par des citoyens du village Ait-ahmed afin de protester contre la lenteur dans le lancement des travaux de revêtement de leur chemin vicinal. La colère légitime de ces villageois les a poussés jusqu’à procéder à la fermeture momentanée du CW147 au niveau du chef-lieu communal. Pour mémoire, des actions similaires ont été déjà organisées de par le passé pour déno-
cer le retard dans ce projet acquis depuis pourtant 2007. C’est, en effet, dans le cadre du volet « intempéries » que cette vieille route a été inscrite au niveau de la DUC, mais le projet a vite déchanté par la suite en raison essentiellement des lenteurs diverses engendrées par la procédure du marché, désistement d’entreprises…etc.
L’action de protestation menée ce lundi aura finalement abouti dés lors que la Duc a dépêché sur les lieux son représentant mais aussi l’entreprise chargée du projet. La délégation qui s’est réunie brièvement au siège de Daïra avec les villageois a pu rassurer ces derniers en leur annonçant officiellement le début du chantier prévue pour le lendemain même (mardi 24 juillet). Et c’est sur cette annonce que la foule s’est dispersée dans le calme.
Signalons également que la coordination des comités de villages de Berkouka avait également organisé une action similaire pour réclamer l’amélioration de leur alimentation en eau potable, car ces 15 villages vivent de récurrentes pénuries d’eau. On a appris ainsi qu’un méga projet de plus de 14 milliards aura été retenu (l’étude étant déjà achevée) pour alimenter cette grande partie de la commune de Maatkas depuis des forages implantés à proximité du CW128. C’est dire, en somme, que les le recours à des actions de protestation musclées est devenue  légion ces derniers temps chez les citoyens pour revendiquer leurs droits à un meilleur cadre de vie.
A.Idir
Maâtkas Météo
+16
+17°
+11°
Tizi Ouzou
Dimanche, 11
Lundi   +16° +14°
Mardi   +18° +
Mercredi   +15° +11°
Jeudi   +17° +10°
Vendredi   +19° +13°
Samedi   +20° +10°

Retour en images

3ème festival de la poterie de Maâtkas - Juin 2012
Album photos
Voir l'Album ici

Culture

Festival de la poterie à Maatkas
Rabah Asma et Ali Amran en vedettes.

Ali Amrane et Rabah Asma

  Pour cette  3ème édition du Festival de la poterie de Maatkas qui aura lieu du 26 juin au 1er juillet et qui coïncidera cette année avec les festivités du cinquantenaire de l’indépendance dont d’ailleurs la manifestation est partie intégrante, l’objet étant surtout de perpétuer cette vieille tradition culturelle de Maatkas de célébrer chaque année son meilleur art traditionnel mais aussi de rendre un vibrant hommage à la résistance culturelle des potières.
C’est cette dernière phrase qui a été officiellement choisie comme  thématique de l’édition 2012. Le Professeur Dahmani Mohamed de l’Université de Tizi-Ouzou et néanmoins grand spécialiste et collectionneur de la poterie kabyle y animera en ce sens une conférence très attendue.M. Mustapha Meziani, le commissaire de ce grand événement culturel qui se tient chaque année en pareille saison dans cette commune montagneuse réputée pour sa splendide poterie traditionnelle s’est entouré d’une jeune équipe dynamique qui s’attelle actuellement
à peaufiner les préparatifs. La manifestation se tiendra, faudrait-il, le rappeler sous le Haut Patronage de Madame la Ministre de la culture et en partenariat avec les deux communes de la daïra de Maatkas.
En effet, l’ex : Fête nationale de la poterie dont se réjouit toute la population locale a gagné beaucoup en notoriété depuis sa création en 1991 par la défunte association « Taneflit » et la Maison de jeunes locale, et ce depuis 03 années maintenant qu’elle a été érigée et institutionnalisée en Festival.Pour cette année, la nouveauté sera le site officiel de l’événement qui sera le CFPA de Maatkas au lieu du Collège Ounar Mohamed. Ce dernier établissement sera réquisitionné exclusivement à la restauration et à l’hébergement, tandis que le CFPA (ex : Maison de l’Artisanat) abritera les différentes expositions et le Marché de la poterie. Les préparatifs ont déjà commencé et les diverses commissions seraient sur le point d’être nommées pour fignoler l’organisation de ce rendez-vous culturel cher aux maatkis.
Côté animation musicale, deux chanteurs de renom sont prévus à savoir Rabah Asma et Ali Amran la jeune star de la chanson kabyle moderne, en plus probablement d’autres artistes du cru qui donneront des airs à danser pour les jeunes qui viennent quasiment de toute la wilaya à ce rendez-vous festif.
Des dizaines d’artisans potiers mais aussi d’autres arts traditionnels tels que la bijouterie, la tapisserie, la vannerie, la couture... arriveront de plusieurs régions du pays. Beaucoup de monde est ainsi attendu particulièrement les personnalités du monde culturel qui viennent des quatre coins de la Kabylie et de l'Algérois, mais aussi des amateurs des arts traditionnels qui saisissent l'opportunité pour enrichir leurs collections respectives. D’innombrables invités rehausseront également par leur présence la cérémonie d’ouverture à laquelle sont aussi conviés les officiels.


Amayas Idir